Rapport d’activités de la période du 1er au 30 Avril de l’Archidiocèse de Bamako.
Le contact avec les responsables des différents groupes a permis aux sensibilisateurs de garder toujours un bon rapport de collaboration avec ceux-ci (leaders paroissiaux, associations, mouvements d’action catholique). Ces échanges ont permis non seulement de savoir que durant le mois d’avril plusieurs responsables d’écoles ont accepté que les réunions de sensibilisation se tiennent dans l’enceinte de leurs établissements, mais aussi que d’autres ont souhaité ou même invité les sensibilisateurs dans leurs établissements pour des séances de sensibilisations. Pour cela, un planning consensuel a été élaboré en tenant compte de la disponibilité des élèves surtout que thème immigration fait partir du programme de formation de certains établissements. Malgré la continuité des grèves, les sensibilisateurs ont profité de la reprise des cours après la fête de Pâques pour des animations dans les écoles. Cela leur a permis de sensibiliser 2000 élèves et enseignants confondus.

Au courant du mois d’avril, aucune sensibilisation n’a été réalisée dans les centres de santé compte tenu de la période de grande chaleur.

Toujours dans la dynamique du temps de carême où les communautés paroissiales font beaucoup de rencontre (recollection, marche de carême….), les sensibilisateurs ont encore profité de ces occasions pour véhiculer les messages sur la migration. À chaque rencontre avec ces cibles, les responsables ont souhaité la duplication de ces séances sensibilisations (migration) sur un grand nombre de population pour plus d’impacts sur les jeunes).

Malgré les perturbations dans les écoles, l’équipe est parvenue à dépasser le programme planifié. Cela est dû au dynamise des sensibilisateurs sur le terrain mais aussi la disponibilité des communautés à les recevoir. Au cours des réunions du mois d’avril 3585 personnes soit 1488 femmes et 2097 hommes ont été rencontrées. Des jeunes enfants, des femmes en âge de procréer, des chefs de familles, des vieilles personnes qui sont tous des porteurs de messages de VIDES auprès de leur famille, dans leur communauté, en vue de la diminution de l’immigration irrégulière, ont pris part à ces réunions.

Cellule de Communication VIDES Mali
Voici quelques images:

 

Translate »